Pourquoi valoriser les biodéchets ?

Il est nécessaire de trier les déchets et de les valoriser au mieux. Cependant, avoir une vision globale de l'impact de la gestion des déchets est parfois compliqué. Nous avons listé ici les différentes raisons de valoriser les biodéchets.


Pour réduire les poubelles ménagères

 

Selon l'ADEME, l'agence de la transition écologique, 1/3 des déchets ménagers sont des déchets putrescibles (donc organiques). Ils représentent un volume énorme dans les poubelles d'ordures ménagères, c'est-à-dire les poubelles de déchets "non-recyclables". En effectuant un tri à la source de ces déchets, cela permettrait de réduire d'un tiers le remplissage des poubelles.

 

 

Trier ses biodéchets permet d'éviter les poubelles remplies à ras-bord.


Pour éviter l'envoi en incinération

 

Les déchets ménagers sont incinérés et/ou envoyés en décharge.

Il est impossible de trier les poubelles "fourre-tout", ce qui veut dire qu'elles sont incinérées et que la chaleur émise est transformée en énergie exploitée par l'homme. Les résidus qui sont émis par cette méthode sont destinés à l'enfouissement.

Cette méthode est émettrice de gaz à effet de serre malgré les filtrations des fumées.

 

 

En triant les biodéchets, on évite ainsi leur envoi en incinération.


Pour éviter l'envoi en décharge

 

Lorsque que les déchets ménagers ne sont pas valorisés énergétiquement, ils sont purement et simplement enfouis. Les biodéchets non triés à la source se retrouvent dans ces déchets ménagers. L'amas de ces déchets provoque une fermentation dans un milieu sans oxygène, créant des conditions favorables à l'émission de méthane dans l'atmosphère. 

 

Malheureusement, ce gaz a un pouvoir de réchauffement global (PRG72 fois supérieur à celui du CO2.

Trier et valoriser les biodéchets permet la réduction de ce gaz nocif.


Pour une solution responsable

 

La solution apportée par EVSF permet la mutualisation des services avec le groupe Cubevents. Cette mutualisation évite la production supplémentaire de CO2 liée à leur transport. 

 

 

 

EVSF propose une solution écologique réfléchie et responsable.


Pour respecter la règlementation

 

Depuis 2012, les producteurs de 120 tonnes de biodéchets par an sont dans l'obligation de les valoriser. Cette obligation est passée à 10 tonnes par an en 2016. La loi évolue pour que tout le monde soit concerné et dans l'obligation d'action en 2023.

 

Dans les années à venirtout le monde sera dans l'obligation de traiter les biodéchets.

Vous trouverez plus d'informations ici.


Pour nourrir les sols

 

L'activité humaine a un impact négatif sur l'appauvrissement des sols. L'urbanisation, la bétonisation, la surexploitation, la déforestation, l'industrialisation, les forages, etc. sont des activités créant une érosion des sols. Aujourd'hui, nous pouvons enrichir la terre avec des matières organiques de qualité. L'amendement organique créé par les diverses méthodes de valorisation des biodéchets (fermentation, compost, etc.) est idéal pour les nourrir. L'amendement créé par la solution d'EVSF est normé NF U 44-051.

 

Le retour à la terre de l'amendement organique permet de réalimenter les sols usés. 


 

Pour sortir des engrais chimiques

 

L'amendement organique issu de la fermentation par micro-organismes spécifiques vient en substitution des engrais chimiques. Une fois qu'il est rendu inerte, le digestat pourra permettre à l'agriculture d'être moins dépendante des phosphates.

 

L'amendement organique permet d'alimenter les cultures d'une manière plus naturelle et plus écologique.